Titan Micheau

J’ai commencé à fumer pour “m’intégrer”, pour “faire comme tout l’monde”, à une époque (1975) où on pouvait entendre “fume, tu seras un homme”.
Fin 2011, un copain de boulot qui ne fumait pas m’a dit textuellement “Arrête cette merde et essaie ça …”

C’était une “Edsylver” (pardon pour la pub, ça n’est pas le message, c’est pour situer le produit), p’tite clope (fausse) qui s’allume rouge ou bleu au bout quand on tire dessus. Vendue en pharmacie, accus rechargeables et faux-filtres remplis d’une bourre imbibée de produit aromatisé tabac et teneur en nicotine variable au choix. J’ai testé, je suis devenu “bi” selon les moments de la journée, mais contrairement à ce que disait la pub de ce produit, les faux-filtres ne duraient qu’une journée, et je rinçais une batterie en 2 heures.

J’ai ensuite testé des modèles plus “performants” que cette EdS… avec des réservoirs “remplissables”, des produits de vape qui venaient … d’on ne sait où, une superbe pipe, pour finir aujourd’hui avec du matériel fiable, que je reconstruis moi-même en grande majorité, et des liquides que je fabrique moi-même avec des produits certifiés USP.

Je suis passé de 18.80€ (2 paquets de 30) à … 55 centimes par jour pour deux personnes, hors matériel.

Plus de tabagisme passif
Sans odeur particulière pour une grande majorité de liquide
Plus d’haleine de poney
Plus d’odeur de gymnase dans la voiture/maison
Plus de fringues qui puent le tabac froid
Je garde le “geste de faire mon p’tit nuage” sans me détruire la santé et celle des autres
Je ne me noircis plus les dents avec les goudrons
Plus de doigts jaunes
Plus de goudrons et 4000 autres saloperies qui seuls sont responsables des cancers et surtout des 100 millions de morts depuis que le tabac existe, la nicotine n’y est pour rien. Si elle était nocive, elle ne serait pas vendue en patchs/gommes/spray/vapos en pharmacie comme médicament de sevrage
On redécouvre les odeurs, les goûts de certaines choses
Plus d’essoufflement
Je ne tousse plus comme un perdu le matin au réveil
Il y a de plus en plus de liquides et de saveurs différentes
Je peux choisir mon dosage de nicotine et le faire baisser petit à petit … ou pas
Je ne cherche plus comme avant d’un air inquiet un cendrier quand j’arrivais quelque part avec une clope allumée
Et même si tout le monde s’en fout, depuis plus de trois ans, je ne balance plus un mégot par terre